cadran


cadran

cadran [ kadrɑ̃ ] n. m.
quadran XIIIe; lat. quadrans, p. prés. de quadrare « être carré »
1Plan (d'abord carré, puis de forme quelconque) où sont indiqués les chiffres des heures. CADRAN SOLAIRE, où l'heure est marquée par l'ombre d'un style projetée par le soleil. gnomon.
2(1443) Cercle divisé en heures (et minutes), sur lequel se déplacent les aiguilles (d'une montre, horloge, pendule). Cadran lumineux. Cadran d'une gare, d'une église. Loc. fig. Faire le tour du cadran : dormir douze heures d'affilée. « Quand il lui arrive de dormir, c'est souvent pendant toute une journée. — Elle fait le tour du cadran ? » (Modiano).
3Par anal. Surface plane, divisée et graduée, de divers appareils à aiguilles. Cadran d'une boussole. Cadrans d'un tableau de bord. Cadran d'un instrument de physique (ampèremètre, baromètre, galvanomètre, manomètre), d'un compteur. Cadran de téléphone, portant les lettres et les chiffres et permettant de composer un numéro. Cadran à touches. clavier.
⊗ HOM. Quadrant.

Cadran dispositif dont la rotation, commandée manuellement, permet de former les signaux de numérotation téléphonique.

cadran
n. m. Surface graduée sur laquelle se déplace l'aiguille d'un appareil de mesure. Cadran d'une montre, d'un baromètre.
Par anal. Cadran d'appel du téléphone automatique.
|| Cadran solaire, donnant l'heure selon la position de l'ombre portée par un style.
|| Loc. Faire le tour du cadran: dormir douze heures d'affilée.

⇒CADRAN, subst. masc.
A.— Surface plane carrée disposée verticalement ou horizontalement sur laquelle sont gravés ou peints les chiffres des heures sur lesquels le soleil (ou la lune) projette l'ombre d'un style. Cadran solaire ou, absol. cadran, cadran lunaire :
1. Quand vers 1600 apparurent les premières « montres », il s'agissait dans la plupart des cas, de petits cadrans solaires portatifs.
E. VON BASSERMANN-JORDAN, Montres, horloges et pendules, 1964, p. 102.
P. métaph. :
2. Puis il prit une poignée d'herbe, essuya soigneusement la lame de sa faux, et, ayant considéré le soleil qui marquait cinq heures du soir au cadran du ciel d'été, il quitta le champ pour aller fermer sa maison.
R. BAZIN, Le Blé qui lève, 1907, p. 270.
B.— P. ext.
1. Surface de formes diverses divisée en heures et minutes où se déplacent des aiguilles indiquant l'heure. Il regarde l'heure au cadran lumineux de son bracelet-montre (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 166).
♦ Loc. Faire le tour du cadran. Dormir douze heures de suite.
P. métaph. :
3. Attendons l'heure du sacrifice en travaillant à autre chose. Elle finit toujours par sonner; mais ne perdons pas notre temps à la chercher sans cesse au cadran de la vie.
MAETERLINCK, La Sagesse et la Destinée, 1898, p. 159.
Arg. Tête. Qué qu' t'as donc dans le cadran? (ESN. 1966).
2. Surface portant des divisions ou des repères devant lesquels se déplacent soit des aiguilles indiquant les variations d'une grandeur (pression, vitesse, intensité), soit un système de repérage. Cadran d'un baromètre, d'une boussole, d'un appareil téléphonique :
4. Dans le procédé électromagnétique, la surveillance de chaque séparateur et des multiples cadrans qui permettaient de contrôler son fonctionnement avait été confiée à des jeunes filles du Tennessee.
GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 43.
3. SYLVICULTURE. ,,Série de fentes transversales rayonnant du centre à la circonférence dans les vieux arbres malades et donnant au tronc, lorsqu'il est coupé transversalement, l'apparence d'un cadran`` (DG).
PRONONC. :[]. FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 89 relève l'oppos. cadran, avec [a] \cadran cadre, avec []. Pour MART. Comment prononce 1913, p. 34, en revanche, ,,l'a (de cadran) reste plus ou moins fermé [post.] en devenant prétonique``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Fin XIIIe s. [date de l'œuvre] « cercle gradué servant à mesurer la hauteur du soleil ou d'une étoile » (JEAN CHAPUIS, Tresor, éd. M. Méon, Rose, t. III, p. 394 [v. E. LANGLOIS, Les mss du Roman de la Rose, p. 61] : Tu es le cadran et l'equerre De la divine vision); XIIIe s. au propre quadrant (Hyst. du bon roy Alix., Mus. Brit., R.D. 1, f° 9a, ibid.) — 1431 (LABORDE, Les ducs de Bourgogne, n° 918 dans GAY); 2. a) 1340 « surface portant des divisions correspondant aux heures du jour et sur lesquelles le soleil vient projeter l'ombre d'un style » (d'apr. FEW t. 2, 2, p. 1392a, s.v. quadrans); cf. 1356 (MANDEV., ms. Did., f° 24 r° dans GDF. Compl.); b) 1443 « plaque circulaire dans les montres, les horloges où sont marquées les heures et les minutes » (Compte, S. Amé, A. Nord, ibid. : Le quadran dudit orloge); d'où 3. p. anal. a) av. 1589 cadran de la mer « boussole » (PALISSY, 132 dans LITTRÉ); d'où « surface plane, divisée et graduée » baromètre à cadran (Lar. 19e); b) 1777 agric. « série de fentes dans les vieux arbres partant du centre » (Encyclop. Suppl. t. 3, p. 836a, s.v. maladie).
Empr. au lat. class. quadrans « quart (de l'as) » désignant une mesure de poids, de longueur, de temps; réinterprété tardivement par fig. étymol. pour désigner un cadran solaire de forme carrée.
STAT. — Fréq. abs. littér. :341. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 313, b) 635; XXe s. : a) 586, b) 489.
BBG. — PAMART (P.). La Mesure du temps. Vie Lang. 1971, p. 250. — ROMMEL (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache. Berlin, 1954, p. 20.

cadran [kadʀɑ̃] n. m.
ÉTYM. XIIIe, quadran; du lat. quadrans, p. prés. de quadrare « être carré ».
1 Plan (d'abord carré, puis de forme quelconque, souvent hexagonal, rond) où sont indiqués les chiffres des heures. || Cadran sciathérique, cadran solaire (cour.), cadran lunaire, où l'heure est marquée par l'ombre d'un style projetée par le soleil ou par la lune ( Gnomon). || Ligne soustylaire d'un cadran solaire.REM. Seul le syntagme cadran solaire est d'usage courant.
1 Beaucoup d'amis sont comme le cadran solaire; ils ne marquent que les heures où le soleil vous luit.
Hugo, Post-Scriptum de ma vie, Tas de pierres, II.
1.1 Est-il naturel qu'un petit instrument de cuivre puisse marcher tout seul et marquer les heures ? On aurait dû s'en tenir au cadran solaire.
— Vous ne parlerez plus ainsi, Scholastique, répondit Aubert, quand vous saurez que le cadran solaire fut inventé par Caïn.
J. Verne, Maître Zacharius, 1874, p. 120.
2 (1443). Surface (souvent circulaire) divisée en heures (et minutes), sur laquelle se déplacent les aiguilles d'une montre (horloge, pendule). || Cadran émaillé, en or. || Cadran lumineux. || Le cadran d'un chronomètre. || Les aiguilles courent sur le cadran. || La petite aiguille, la grande aiguille font le tour du cadran. || Cadran d'une gare, d'une église. || Le Café du Cadran.
1.2 Passepartout ignorait ceci : c'est que si le cadran de sa montre eût été divisé en vingt-quatre heures comme les horloges italiennes, il n'aurait eu aucun motif de triompher, car les aiguilles de son instrument, quand il était neuf heures du matin à bord, auraient indiqué neuf heures du soir, c'est-à-dire la vingt et unième heure depuis minuit, — différence précisément égale à celle qui existe entre Londres et le cent quatre-vingtième méridien.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, 1873, p. 210.
2 Sur l'une des faces du clocher s'épanouissait un cadran peint, rougeâtre et or.
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 81.
Par métaphore :
3 (…) il faudra partir quand la Grande Ourse se sera renversée dans le ciel immense. Nous suivons chaque nuit son mouvement régulier, elle est l'aiguille du cadran qui compte nos heures d'ivresse.
Loti, Aziyadé, Salonique, XX, p. 31.
Loc. Faire le tour du cadran : revenir à son point de départ, et, fig., dormir douze heures d'affilée.
3 Surface plane, divisée et graduée, portant des informations (fournies par un appareil). || Cadran d'un compas, portant une rose, des vents. || Le cadran d'une boussole. || Cadran d'un appareil de radio. || Sur un navire de guerre, cadran de tir, cadran de transmission d'ordres. || Cadran d'instruments de physique (ampèremètre, baromètre, galvanomètre, manomètre. — → aussi Compteur.).Les nombreux cadrans d'un tableau de bord d'avion.
3.1 « Je ne vois plus les cadrans : j'allume. » Il toucha les contacts, mais les lampes rouges de la carlingue versèrent vers les aiguilles une lumière encore si diluée dans cette lumière bleue qu'elle ne les colorait pas (…)
Saint-Exupéry, Vol de nuit, p. 24.
Le cadran d'un téléphone automatique (cercle mobile portant des lettres, des chiffres, et permettant de composer un numéro).
4 On formerait, sur un cadran, le mot auquel on s'intéresse et l'appareil donnerait, à haute voix, la définition et les explications.
G. Duhamel, Cri des profondeurs, III, p. 53.
4 (1777). Techn. (arbor.). Sur les vieux arbres malades, Série de fentes transversales allant du centre du tronc à la circonférence et donnant à une coupe l'aspect d'un cadran ( Cadranure).
5 (1857). Argot. Tête. || « Qué qu't'as donc dans le cadran ? » (in Esnault).
DÉR. Cadrannerie, cadranure.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cadran — CADRÁN, cadrane, s.n. 1. (La aparate şi instrumente de măsurat) Suprafaţă (de obicei circulară) prevăzută cu anumite diviziuni, pe care se citesc indicaţiile acului indicator al unui instrument de măsură, al unui ceasornic etc. ♢ Cadran solar =… …   Dicționar Român

  • CADRAN — Omnibus Le Cadran Omnibus était un café concert et salle de concert de 600 places, situé rue Saint Denis à Colombes. Dans les années 1960, il a notamment accueilli Jimmy Hendrix. Au début des années 1980; il a vu la naissance des mouvements… …   Wikipédia en Français

  • Cadran — (fr., spr. Kadrang), 1) das Zifferblatt der Uhr; daher C. solaire (spr. K. Solähr), Sonnenuhr; 2) Theilscheibe; 3) Windrose; 4) (Petref.), so v.w. Perspectivschnecke …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cadran — (frz., spr. áng), Zifferblatt der Uhr; Teilscheibe; Quadrant. C. solaire (spr. ßolähr), Sonnenuhr …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Cadran — Cadran, frz., das Zifferblatt, die Theilscheibe, die Windrose; c. solaire (solär), die Sonnenuhr …   Herders Conversations-Lexikon

  • cadran — (ka dran) s. m. 1°   Plan où les heures sont tracées. Cadran solaire. J ai un cadran au milieu de mon jardin. •   Comme les architectes et quelquefois les simples maçons savent faire des cadrans, FONTEN. Varignon.. •   Les Arabes donnaient une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CADRAN — s. m. Superficie sur laquelle sont tracés les chiffres des heures, et où la marche du temps est indiquée, soit par un style, soit par une aiguille que meuvent des ressorts intérieurs. Cadran solaire, équinoxial, polaire, horizontal. Cadran… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CADRAN — n. m. Surface sur laquelle sont tracés les chiffres des heures et où la marche du temps est indiquée soit par l’ombre d’un style, soit par une aiguille que meuvent des ressorts intérieurs. Le cadran d’une horloge, d’une pendule, d’une montre.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Cadran — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Cadran », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Initialement issu du mot quadrant, les cadrans… …   Wikipédia en Français

  • Cadran — Ca|dran* [ka drã:] der; s, s <aus fr. cadran »Zifferblatt«, dies aus lat. quadrans »Viertel«, eigtl. Part. Präs. von quadrare »viereckig sein« (die Sonnenuhren waren ursprünglich alle viereckig)> (veraltet) a) Sonnenuhr; b) Zifferblatt… …   Das große Fremdwörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.